Bienvenue dans ce monde

C'est avec énormément d'émotion que je souhaitais vous faire part de la naissance de notre petit garçon, le 30 août 2018 à 8h50. Et puisque ce blog a été le témoin privilégié de notre combat mené, il me paraît évident d'y faire le récit de notre accouchement. J'étais mise au repos depuis le 4ème mois …

Publicités

S’accrocher à ses petits bonheurs

Beaucoup de choses ont changé depuis mon dernier post. La première : S., ma "jumelle de coeur" comme l'a si bien dit l'une d'entre vous, s'est définitivement éteinte. Les dégâts provoqués par les crises successives étaient bien trop grave et ont touché le tronc cérébral. Elle était maintenue en vie sous assistance dans l'attente que …

A mon amie, S.

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours connu S. Ainsi, d'aussi loin qu'ils se souviennent, mes parents ont toujours connu les parents de S. Ils étaient déjà de grands amis à l'époque du collège-lycée : les deux couples se sont formés très jeunes (ma mère et la sienne avaient 15 ans, mon père et …

Ça urge(nce) José !

1 semaine et demi de sensations inconfortables voire de douleurs insupportables ; Des analyses d'urines pour vérifier qu'il ne s'agit pas d'une infection urinaire qui me sont revenues négatives ; Dr Soleil qui me lance un "Si ça continue après le week end vous foncez aux urgences lundi pour qu'on vérifie que tout est bien …

Le premier coup

Aujourd'hui, dimanche 8 avril 2018 ... Fin de matinée, mes parents en visite pour le week end. En position semi-allongée sur le canapé, je tâtais mon bidon en me disant que le côté gauche était bien mou, tandis que le côté droit était dur et "résistant" sous la mince pression de mes doigts. Des gratouilles, …

Rien à signaler (?)

Hier je vous partageais mon angoisse et mes violents maux de tête qui s'accompagnaient de tachycardie, de battements ratés, de mal de nuque et de vertiges. Je me suis retrouvée aux urgences de l'hôpital proche de chez moi, où j'ai préféré aller même si je savais pertinemment qu'ils n'auraient pas la possibilité de faire une …

La plaie de la PMA

Aujourd'hui, à 9sa+5, j'ai envie de discuter. J'espère que je ne blesserai personne, je vous invite à ne pas lire la suite si vous n'avez pas le coeur à lire une femme enc...ein...te se plaindre. Car oui, aujourd'hui j'ai envie de me plaindre. Et plus que tout, aujourd'hui j'ai envie de pleurer et de crier …